La soirée privée qui s’est tenue le samedi dernier dans un lieu touristique de la ville de Kalâa Kebira, à Sousse, continue de faire couler beaucoup d’encre. Le juge d’instruction auprès du tribunal de première instance de Sousse a émis, aujourd’hui, le 29 mai 2021, deux mandats de dépôt contre l’organisateur de l’événement privé et le propriétaire de l’établissement, rapporte « Mosaique FM », citant le porte-parole du tribunal, Haythem Boubaker. 

Onze détenus ont été remis en liberté conditionnelle, selon la même source.

 

Crédit photo : Bernard Bodo / Getty Images

 

 

Advertisement

1 COMMENT

Comments are closed.