Tree9, le groupe qui met de la « tunisianité » dans le Jazz

0
64
Tree9 est la rencontre de 4 personnages au bord des quais de seine à Paris. Et c’est de là qu’est venu leur nom de scène.
C’est sur le chemin en se promenant que Nebil rencontre Mathieu, le contre bassiste jouant dans la rue. Nebil se joint à lui et les deux inconnus jouent ensemble un moment puis s’échangent leurs coordonnées.
3 ans plus tard, Tree9 sort leur premier EP, « Wra Hdoud Al Saed ».
La manière dont Tree9 a abordé son premier EP est assez classe comme une mélodie au rythme de la contrebasse et trompette infuencée par du rock qui tient tant au cœur du groupe. Le tout sur des paroles tunisiennes peaufinées par un sublime jeu de guitare et des sonorités africaines
Des paroles simples, une musique légère, une invitation à la détente et à savourer cet Ep de 5 titres.
Même si le Jazz tunisien existe depuis une belle décennie, où on y retrouve nécessairement un oud ou un instrument arabe, Tree9 l’aborde d’une autre manière. La rythmicité est tout à fait différente, très peu ou pas de sons orientaux. Ce qui donne à « Wra Hdoud Al Saed » un aspect plus « musique du monde » bien que les paroles soient en arabe, ce qui donne quand même, une familiarité aux auditeurs qui ne comprennent pas la langue.

 

« Nous on dit que ce sont des textes tunisiens sur une fusion de nos influences musicales »

 

Suite à cet EP, une tournée va prochainement être annoncée.

 

 

Commentaires

commentaires