Manifestement, les soirées « rave » ont littéralement gagné du terrain en Tunisie ces derniers temps. De Raj Jebel à El Haouaria, en passant par Takelsa, nombreux sont les promoteurs d’événements, tentés par l’aventure, ont voulu explorer les richesses naturelles de quelques régions en y organisant des événements de musique électronique. C’est le cas, par exemple de Medusa, qui va investir un lieu à couper le souffle de Takelsa, les 5 et 6 septembre 2020.

Imaginez le décor sauvage d’une crique au pied d’une montagne à plus d’une heure de la moindre civilisation.

Un paysage toujours à son état vierge, n’ayant subi aucune intervention humaine.

Une plage de sable fin avec une eau écarlate sous laquelle les couleurs ne se comptent pas.

Des rayons de soleil qui dansent au rythme des vagues.

Maintenant imaginez la nuit, un ciel aux millions d’étoiles dans lequel on se perd.

Les flammes hypnotisantes d’un feu de camp géant et la berceuse de ses branches qui se consomment une à une.

Cette fresque contemplée de derrière la moustiquaire de votre tente.

Et là, essayez d’imaginer une suite de mélodies psychédéliques.

Un arrangement de sonorités maritimes, profondes et envoûtantes.

Un étrange mélange électronique inspiré de la nature et ses prouesses.

Combinez ces trois éléments, vous aurez Medusa.

Une expérience inédite qui vous transportera dans une autre dimension.

Le temps de 48H, cette première édition élira domicile en pleine nature dans une des criques du cap bon pour une communion totale entre la nature et la musique.

En plus du vacarme mélodique des vagues se heurtant sur les rochers, ce sera à Khaled Mrabet, Briki, SED et Mimic8 de vous bercer le temps d’une session sans début ni fin.

Les 5-6 septembre, Medusa célèbre la nature, pour le grand plaisir de ses adeptes.

 

 

Lien de l’événement sur facebook