Scandale facebook: Massive Attack désactive sa page

0
7
Facebook était toujours mercredi au coeur d’une tourmente mondiale depuis que la société Cambridge Analytica a été accusée d’avoir illégalement acquis les données de 50 millions d’utilisateurs du réseau social.
Après le hashtag #DeleteUber, c’est donc au tour de Facebook de s’attirer les foudres des utilisateurs. Et c’est Massive Attack, le légendaire groupe britannique précurseur de la musique Trip Hop, qui a pris l’initiative de s’affiche publiquement son ralliement au mouvement #DeleteFacebook. Sur son compte twitter (et facebook avant d’être supprimé), le groupe a annoncé sa décision de quitter le plus grand réseau social du monde

 

 

Commentaires

commentaires