Le Lac de Tunis demeure (presque) le seul quartier du grand Tunis où les établissements touristiques ne peuvent toujours pas servir d’alcool à leurs clients, bien que plusieurs enseignes internationales à l’instar du Mövenpick aient déjà ouvert des unités hôtelières au cœur du plus prestigieux quartier des affaires de la capitale. Et c’est un sujet qui irrite le Ministre du Tourisme et de l’artisanat, René Trabelsi.

Dans une interview accordée au magazine « Le Tourisme », le ministre a fait part de son étonnement quant à la décision d’interdire la vente d’alcool au quartier qui regorge d’hôtels d’affaires.

« Pour un pays où le tourisme est vital pour son économie et qui contribue de 14% à son PIB, il est incompréhensible qu’on interdise toujours la vente d’alcool dans la zone notamment avec le nombre important d’hôtels et de restaurants qu’elle possède », a déclaré René Trabelsi à la revue.

« Il n’y a aucun texte de loi qui interdit expressément la vente d’alcool au Lac », a ajouté le ministre.

 

Crédit photo : Ministère du Tourisme et de l’Artisanat