Nesta écrit un nouveau chapitre dans sa carrière avec son premier album « Electic Electric »

0
2
Présent sur la scène électronique mondiale depuis 2006, le monde de la nuit, n’a plus aucun secret pour le DJ et producteur libanais « Nesta » , qui s’en inspire d’ailleurs pour le nom de son label lancé en 2014  » Fantôme de Nuit » ,  fruit d’un parcours qui l’a mené à jouer dans des clubs comme Pacha, Atlantida, ou encore Katerblau … mais aussi plusieurs festivals des plus prisés comme le Sonar, SXM et ADE.

Il y a quelques jours Nesta sortait son premier album studio intitulé « Electic Electric » dans lequel un titre a particulièrement attiré notre attention : « Gammarth » . Nous avons demandé au principal intéressé la raison, et sa réponse était :

 

« C’est grâce à ma visite en Tunisie, j’ai adoré l’endroit et l’ambiance .. j’avais une petite mélodie en tête, et quand je suis rentré à Beirut, j’ai fait en sorte à ce que cela devienne un track ! »

Electic Electric est album composé de deux parties : »CD 1 : Night Fall » et « CD 2 : Daylight » qui seront suivis d’un autre album qui devrait contenir les versions remixées de ces deux parties.

 

« C’est un très grand pas dans ma carrière, cet album est la concrétisation de plusieurs mois de travail au studio. Cet album, j’ai voulu qu’il soit un espace où toutes mes influences se mélangent … »

 

 

« Comme leurs noms l’indiquent, Nightfall c’est plutot Dark, mélodique et orienté soirées … quant à Daylight, c’est plutot house, disco, avec une touche jazzy .. « 

 

Si vous voulez écouter Nesta en Live, c’est du coté de Beyrouth que vous pouvez le trouver où il fait les beaux jours des fêtards là bas.
L’album sur Beatport
Nesta sur Soundcloud
Nesta sur Facebook

 

 

 

 

Commentaires

commentaires