Présentation de Fairground Festival 2017, 8ème dans le TOP Festivals DHA de cet été

1
417
Du 14 au 15 juillet, tous les yeux seront rivés sur la ville de Sousse, et, plus précisément à l’ « ECOVILLAGE », qui va abriter le deuxième chapitre de Fairground Festival. Un événement d’envergure internationale à ne manquer sous aucun prétexte.

 

Pour sa deuxième édition, le « Fairground Festival semble avoir acquis une notoriété internationale et c’est le très respecté site « Deep House Amsterdam » qui le dit. Le festival, qui avait réussi le pari pour son événement inaugural en 2016 en accueillant Guy Gerber, Marcel Dettmann, Frankey & Sandrino et The Drifter, a été classé par ce magazine de référence en matière de musique électronique comme l’un des meilleurs festivals à découvrir cet été.
Soucieuse d’offrir aux milliers de festivaliers attendus à l’espace « ECOVILLAGE » les 14 et 15 juillet prochains une expérience musicale qui n’ont pas l’habitude de vivre en Tunisie, l’équipe du « Fairground Festival » a pensé à introduire de nombreuses nouveautés à l’occasion de son édition 2017, traitées dans un article précédent, dont, notamment la « charging station » et les casiers qui seront mises  à leur disposition durant les deux jours du festival.


Artistiquement parlant, le choix des artistes du « Fairground Festival » a été très bien étudié. En maintenant l’équilibre les « DJ sets » et les prestations Live, sur lesquelles l’accent a été mis cette année, la direction artistique du festival est parvenue à préparer un line-up plutôt alléchant dont les principaux protagonistes ne sont que Mano Le Tough, Adriatique, Woo York & Hunter/Game, qui seront joints par d’autres talents locaux et étrangers.
Présentation des principales têtes d’affiche du « Fairground Festival » 2017
*Adriatique
Originaires de Zurich, tous deux Djs et homonymes, l’association d’Adrian Shala et Adrian Schweiser semblait écrite, mais c’est bien dans leurs différences et leur complémentarité que se dessine Adriatique. Tourné vers la house originelle et la techno de Detroit pour l’un quand l’autre puise dans une deep house mélodique et européenne. Leur musique, classe et résolument moderne s’est exprimée à merveille sur Culprit, Wolf + Lamb ou Cityfox, mais c’est bien sur l’incontournable label de Solomun, Diynamic, que les « Adrians » ont pris leur envol.

*Mano Le Tough
Au cours des dernières années, Mano Le Tough est devenu l’une des étoiles filantes de la scène internationale de la dance music. L’approche de ce producteur irlandais pour une house à tendance disco a attiré l’attention d’à peu près tout le monde, de l’équipe d’Innervisions aux labels tels qu’Internasjonal de Prins Thomas, Mirau de Tensnake et Buzzin Fly de Ben Watt.

*Woo York
Depuis sa création en 2009, le projet n’a cessé de prendre de l’ampleur et s’est dressé en veritable ambassadeur de la scène ukrainienne. Sillonnant aujourd’hui les plus grands festivals et clubs mondiaux, le fruit de la collaboration de ces deux compères est résolument captivant. L’esthétique musicale du duo a connu un véritable virage ces dernières années, passant d’une techno racée sous Soma Records à un univers mélancolique et grandiose sous Life and Death, ou récemment sous « Afterlife » qui vient de sortir sa dernière pépite, « Hypernova ».

Le line-up complet du « Fairground Festival »

Le Timetable

E-Tickets
Points de vente 
TIckets+Hotels 
Camping

 

 

1 COMMENT