Polémique autour des critères de l’octroi de la carte professionnelle artistique

0
268

La direction de la musique et de la danse, relevant du Ministère des Affaires Culturelles, s’est retrouvée au centre d’une polémique après la publication, le 15 avril 2019, des listes des candidats qui ont réussi l’examen pour l’attribution de la carte professionnelle artistique. Ces résultats, en partie, ont surpris les internautes, notamment après le refus d’octroi de la carte à plusieurs noms dont, Chaima Mahmoud, que le ministère de tutelle ne la considère toujours pas comme « artiste professionnel », au moment où des intrus dans le monde de la musique ont réussi « avec brio » cet examen.

 

Chaima, qu’on a principalement connue pour sa fabuleuse reprise de la chanson زعمة النار تطفاشي, a reçu une vague de soutien sur les réseaux sociaux.

 

 


Les résultats de l’examen sont équitables, selon la direction du département de la musique

Fakher Hakima, le directeur par intérim du département de la musique et de la danse, a réagi à la polémique en affirmant, sur son compte facebook, que sa direction « a chargé une commission composée de spécialistes dans leurs domaines respectifs  pour évaluer les candidatures ». Il a tenu à préciser que la « procédure d’octroi de la carte s’est déroulée en toute transparence », tout en jugeant les résultats de l’examen « équitables ».

Toutefois, « il a appelé ceux qui ont mis en doute la crédibilité des résultats à apporter la preuve contraire ».

Un seul appel à candidatures pour l’octroi de la carte par année est-il suffisant ?

La publication des résultats de l’examen pour l’attribution de la carte professionnelle artistique a surpris beaucoup d’artistes qui ont affirmé qu’ils n’étaient pas au courant du lancement de l’appel à candidatures par le ministère de tutelle, bien qu’un communiqué officiel ait été partagé à cet égard sur la page officielle sur facebook de la direction de la musique et de la danse, en date du 14 décembre 2018.

 

Crédit photo : Cité de la Culture

 

 

 

Commentaires

commentaires