[Vidéo] Plus de smartphones aux concerts de Moby !

0
134
Après Stromae et son oiseau de Twitter, c’est au tour de l’américain Richard Melville Hall aka Moby de pousser son « coup de gueule » aux allures de la série « Black Mirrors » (que vous devriez vraiment prendre le temps de voir) contre l’addiction aux réseaux sociaux, aux smartphones et contre le manque d’interaction entre êtres-humains.
Vous aurez certainement un sourire en coin en vous apercevant que vous me lisez le nez fourré dans votre téléphone ou dans l’écran de votre Mac/Pc, mais le sujet tel qu’il est traité dans le morceau constitue une parfaite occasion pour déclencher une réflexion sur nos incohérences, parce que comme le dit si bien mon amie journaliste, on fait partie de cette génération « altermondialiste en semaine, qui tape de la coke le week-end ».
« Are you lost in a world like me? », c’est ce genre de track qui vous prend par les tripes avec son clip, et des paroles bien dark: « Look hard the city is gone, Black days and a dying sun, Are you lost in the world like me?
If the systems have failed are you free?, All the things are lost can you see?, Are you lost in the world like me? »
Regarde bien la ville est foutue, des jours noirs et un soleil mourant, es-tu perdu dans ce monde comme moi? si les systèmes ont échoués, es-tu libre? tout est perdu, peux-tu le voir? es-tu perdu dans ce monde comme moi?
Donc, mis à part des paroles bien dark, une mélodie bien rythmée à base de synthés, la mise en images style années 40 magnifiquement faite par Steve Cutts, parle juste à tout le monde et touche surtout tout le monde. Le clip met en scène un protagoniste dans la peau d’un enfant innocent et naif, le seul à être dépourvu de smartphone, qui reste bête devant l’engouement obsessif d’une armée de zombies automates sans compassion, sans vie. L’animation cherche aussi à dénoncer la violence faite aux animaux, la glorification des standards de beauté imposés (implants) et le bullying qui engendre le suicide d’une jeune fille filmé par une foule complètement blasée.
Le chanteur, dj, compositeur, producteur et photographe, qu’on attendait depuis un moment déjà, se réveille et compte bien réveiller avec lui le max de personnes en balançant le premier de son nouvel album « These systems are failing » avec son nouveau projet Moby & The Void Pacific Choir qui avait déjà fait des vagues en 2013 avec « The Light is Clear in My Eyes« 
On vous laisse vous faire votre propre opinion de la vidéo qui a fait pas moins de 7.7 Millions de vues en 2 jours !

Commentaires

commentaires