Interview avec Ramiro Lopez

1
26

Son remix du titre « The last day » de Moby, avec le boss Coyu a fait fureur. Ses dernières productions n’ont pas quitté la playlist des meilleurs DJ au monde. Ramiro Lopez, Dj espagnol fan de Jazz a pris le temps de répondre à nos questions:

1/ Bonjour Ramiro, comment allez-vous ? Comment s’est passé la première soirée « Suara » au festival BPM ?

Hola ! Merci, tout va bien ici. L’événement « Suara », qui vient d’avoir lieu à guichets fermés  à Playa Del Carmen, était tout simplement grandiose. Tout le monde s’est régalé toute la nuit. C’était également ma première soirée au festival BPM et je ne peux pas imaginer meilleur façon pour faire ma première apparition ici.

2/ La plupart de vos morceaux ont été sortis sous « Suara ». Cela a-t-il quelque chose à voir avec ta relation étroite avec  Coyu ?

Suara était l’un des premiers labels à croire en ma musique. J’aime la manière dont ils travaillent et leur façon de prendre soin de tout. Et comme vous le savez, l’initiateur de l’étiquette est un très bon ami à moi que je connais depuis longtemps, même avant qu’il ait lancé le projet . Pour moi, « Suara » est une véritable expérience avant même que ce soit un lieu pour partager la musique.

3/ Avec Coyu, vous avez joué l’été dernier pour les événements « Suara », le concept de soirées qui a fait le buzz à Booom ! Ibiza. Comment jugez-vous l’expérience ?

Ma première expérience à Ibiza était vraiment dingue ! Avoir une soirée hébdomadaire sur l’île blanche n’est pas une tâche facile si on considère le nombre important des événements qui se produisent tous les jours. Heureusement le succès était là chaque mercredi où j’ai joué à Booom! Ibiza.

4/ Votre remix, préparé pour Moby l’été dernier, a eu beaucoup de succès. D’où est venue l’idée de cette collaboration ?

Moby a été impressionné par « Y.E.A.H », ma collaboration avec  Coyu, qu’il a publiée davantage sur les réseaux sociaux. Nous avons été stupéfaits par la suite quand il nous a demandé de lui préparer un remix pour l’un de ses morceaux. Nous avons travaillé dur pour lui livrer un tel produit.

5/ Vous êtes entrain de travailler sur un nouveau projet avec  Arjun Vagale, intitulé « Sleaze ». Pourriez-vous nous en en dire un peu plus à ce sujet?

Oui, absolument, en fait il sera sorti dans quelques jours  sous « Terminal M », le label de Monika Kruse. Après des collaborations fructueses sous « TRAPEZ » ou « SCI+TEC », je pense que c’est le moment idéal pour un tel projet. Il y aura 3 titres en plus d’un remix de « The Junkies » qui seront disponibles en version digitale et en vinyl.

6/ Nous avons entendu parler d’un éventuel projet réunissant Ramiro et le légendaire Carl Cox.  A quoi ressemble cette collaboration ?

Un de mes objectifs depuis longtamps était de travailler avec Carl Cox, mon idole depuis mes premiers pas dans le monde de musique électronique. Le rêve est devenu réalité avec la sortie de mon titre sous « Intec »,  l’année dernière.  Je suis entrain de préparer quelques titres pour le label pour l’année 2015 et j’espère prochainement jouer aux côtés de Carl Cox, Jon Rundell et les autres membres de la même écurie.

et en écoute le dernier EP « Sleaze » signé avec le label de Carl cox Intec:

 

 

Commentaires

commentaires