Ibiza : Des policiers en civil arrêtent l’événement « Rumors » de Guy Gerber

0
3
Pour une énième fois, la police espagnole est intervenue pour arrêter une « Beach Party » à Ibiza. Après « tINI and the gang », l’événement lancé par tINI, et « Detroit Love Affair », le concept de soirées initié par Carl Craig, l’icône de la musique techno Made In Detroit, c’est au tour de « Rumors », la beach party de Guy Gerber, d’être  la nouvelle cible de la police de l’île blanche.
Selon un article paru sur le webzine « Resident Advisor », des policiers en civil sont intervenus, le dimanche 13 septembre 2015, dans le beach club « Beachouse » pour arrêter l’événement « Rumors », dont les invités étaient Sasha et Miss Kittin. Bien que la police ait autorisée Guy Gerber à terminer la soirée, la musique s’est arrêtée pendant plus d’une heure. Mais une autre mauvaise surprise attendait tout le monde quand elle est revenue. La musique se jouait seulement à l’intérieur et les fêtards n’avaient plus droit à entrer au « Beachouse » par la plage. Cet incident, qui a suscité l’indignation de Guy Gerber et tous ceux qui étaient présents à sa soirée « Rumors », n’est pas le premier du genre à Ibiza cette année. En effet, d’autres soirées à l’exemple de « tINI and The Gangs » et « Detroit Love Affair » ont été ciblées par la police locale qui a décidé d’annuler complètement ces deux concepts de soirées.

Commentaires

commentaires