Droits d’auteur : L’Afrique loin derrière avec 0,7 % des 9.2 milliards d’euros collectés

1
3
Le rapport annuel de la Cisac (Confédération internationale des sociétés d’auteurs et compositeurs) vient d’être rendu public et comporte cette année une hausse de 6% en 2016 par rapport à l’année 2015 en collectes mondiales des droits d’auteur.
Si les chiffres sont plutôt positifs pour la plupart des continents, on remarque que la part de l’Afrique représente seulement 0.7% des 9.2 milliards de recettes de l’année passée, soit seulement 67 millions d’euros pour plusieurs centaines de milliers d’artistes.
Europe : 5201 millions d’euros
Canada/ Etats-Unis : 1980 millions d’euros
Asie / Pacifique : 1351 millions d’euros
Amérique Latine : 557 millions d’euros
Afrique : 67 millions d’euros

 

 

La musique a la part du lion
Avec 8 milliards d’euros des 9.2 générés en 2016, la musique représente 87% des collectes mondiales.

L’Afrique est très loin derrière
Entre, par exemple, l’Europe et l’Afrique, l’écart est immense.
67 millions pour 1 milliard 216 millions d’habitants en Afrique donne un ratio de 0,05 euro par habitant par an, alors que le ratio en Europe est de 7 euros par habitant par an, soit 140 fois plus.
L’Afrique du Sud et l’Algérie, des exemples à suivre en Afrique
Avec respectivement 44 % et 34 % des revenus de tout le continent, l’Afrique du Sud et l’Algérie se démarquent du reste et montrent la voie à plusieurs pays où on commence à voir une légère amélioration.
Tunisie : Augmentation importante mais toujours insuffisante
La Tunisie est l’un des pires élèves du continent et du monde en matière de droits d’auteur avec moins d’un million d’euros pour plusieurs milliers d’artistes malgré une forte augmentation de 26 % en 2016 (par rapport à 2015) et une augmentation de 21% coté droits d’auteur pour la musique.

 

Plusieurs autres détails croustillants dans le rapport détaillé de la Cisac; téléchargeable ici

 

 

 

Commentaires

commentaires

1 COMMENT