Drogue, Loi 52 … Hamzaoui en parle dans son nouveau titre

0
213

Le problème de la loi 52 derrière l’arrestation de plusieurs jeunes a été la motivation des chanteurs de rap en Tunisie. La lutte pour l’abolition ou la diminution de la sanction continue et est devenu le sujet à débattre sur les plateaux télés. Hamzaoui Med Amine le chanteur à la provocation malicieuse en parle dans son dernier titre « Skhouna twalaa, » qui va faire trembler la scène et surement les politiques.

Un clip en noir et blanc surement pour exprimer la noirceur de la situation.Un Dubstep subtile accompagne les paroles qui expriment les joies procurées par ces drogues et la tristesse de la situation lorsqu’on se fait prendre en cours de consommation.

Que va t il advenir de cette loi et est ce que ces artistes sont vraiment entendus par les autorités pour réviser cette loi?