Les choses ne se sont pas passées comme prévu pour les organisateurs du Tomorrowland qui viennent de célébrer le 15ème anniversaire du festival. Alors que l’événement a battu un nouveau record d’affluence en accueillant plus de 400,000 festivaliers, l’édition 2019 de Tomorrowland a été entachée de nombreuses irrégularités qui n’ont pas laissé indifférents la presse locale et étrangère.

À en croire le site « Resident Advisor », des membres du personnel du Tomorroland ont reconnu avoir vendu de la drogue sur le site du festival, confirmant ainsi le témoignage recueilli par VTM NIEUWS auprès de deux festivaliers anonymes. Ils ont affirmé au micro de la chaîne de télévision que « certains membres de l’équipe ont revendu de la drogue lors du festival. Ils auraient profité des contrôles plus souples pour le personnel. Certains auraient même travaillé lors du festival dans le but de dealer », ont-ils ajouté.

Cette année, 61 dealers ont été interpellés au cours des deux week-ends du festival Tomorrowland, à Boom, selon la police fédérale et le parquet d’Anvers. Par ailleurs, 460 festivaliers ont été interceptés en possession de drogue, rapporte le site « Le Soir ».