Du coran joué dans une boite de nuit au Liban engendre sa fermeture

0
7
Ziad Shabib, juge et  gouverneur de Beyrouth, a pris la décision de fermer la discothèque « The Garten », suite à une inspection par le département de surveillance, le samedi 19 mai 2018, ayant révélé que le club n’était pas en possession d’une licence fournie par l’état et qu’il diffusait des programmes musicaux portant atteinte aux croyances et aux rituels religieux.
Une loi stipule qu’il est strictement interdit de démonter, d’enlever ou de détruire les scellés sous peine de poursuites pénales, selon la chaîne libanaise « LBC ».
Pour mettre en œuvre cette décision de fermeture du club, le gouverneur Shabib a fait appel à une équipe de la municipalité de Beyrouth.

Une vidéo, publiée sur les réseaux sociaux, montre un groupe de jeunes hommes et femmes dansant au Garten, dans la baie de Zaytouna. Les voix s’élèvent et des versets du Coran introduits pas le DJ dans ses mix se font entendre.
 Ziad Shabib a chargé les institutions de la municipalité de Beyrouth de voir la vidéo en question, de se déplacer sur le site du club et de soumettre un rapport urgent, pour ensuite prendre une décision appropriée contre le club et les résidents.
Sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes ont clairement affiché leur mécontentement quant au contenu de la vidéo.

 

 

 

Commentaires

commentaires