Le mouvement Boycott, Divestment and Sanctions (BDS), dirigé par la Palestinian Campaign For The Academic And Cultural Boycott Of Israel (PACBI), appelle à boycotter trois boites de nuit allemandes : ABOUT BLANK (Berlin), GOLDEN PUDEL (Hambourg) et CONNE ISLAND (Leipzig)
   Elles sont déclarées coupables pour « complicité de l’oppression des Palestiniens par Israël », selon le site web de BDS movement.

 

   La déclaration ajoute que les trois boites de nuit « ont, à des degrés différents, fait preuve d’un racisme anti-palestinien et anti-arabe flagrant et persistant. Tous les trois sont complices de la promotion du régime israélien […] et de le protéger de la critique et de la responsabilité, conformément au droit international. Ces clubs ont, à plusieurs reprises, annulé ou refusé des prestations d’artistes électroniques qui ont apporté leur soutien à l’initiative inspirante #DJsforPalestine, se livrant à la censure, à l’intimidation et à la suppression scandaleuse de la liberté d’expression. « 

 

   ABOUT BLANK a adressé une déclaration à Resident Advisor:  » L’appel au boycotte lancé par PACBI contre des lieux […] comme Le GOLDEN PUDEL CLUB, CONNE ISLAND et ABOUT BLANK est totalement conforme à la stratégie de polarisation, de séparation et de diabolisation de BDS. Malheureusement, plusieurs événements et festivals culturels (pop) ont été touchés par cette situation ces dernières années, alors qu’ils étaient ciblés par le mouvement BDS. Nous ne répondrons pas à cette stratégie de provocation, d’autant plus que les accusations découlent de la vision du monde obsessionnelle promue par la campagne BDS qui divise le monde en amis ou en ennemis. ABOUT BLANK n’a en outre pas une position unilatérale dans le conflit du Moyen-Orient ».

GOLDEN PUDEL a également publié une déclaration en allemand sur Twitter. Une traduction publiée par RA indique: «C’est un bon reflet du traitement public de ce sujet si nous sommes attaqués de la même manière par des partisans du BDS et des opposants au BDS pour des raisons abstruses. […] Nous prenons cela comme un compliment et continuons notre propre chemin.  »

 

Source : PB + MixMag

 

Crédit photo : ://about party FB