C’est à Londres, l’un des temples de la musique électronique underground, que s’est tenue, les 24 et 25 janvier, la conférence de presse consacrée à la présentation des grands axes de la tournée « Boiler room x BallantinesTrue Music » pour l’année 2019. C’était une occasion pour les instigateurs du projet, à savoir Ballantine’s et Boiler Room, d’exposer aux médias venus du monde entier leur stratégie de développement à l’échelle internationale et de dévoiler leurs plans pour cette nouvelle tournée.

La plateforme « True Music », c’est le fruit d’un solide partenariat qui vient d’être renouvelé pour trois années supplémentaire entre Ballantine’s, premier scotch whisky en Europe et deuxième au monde, et Boiler Room, le plus grand diffuseur mondial de musique underground, qui vise à soutenir et à promouvoir des artistes non-conformistes. Les deux acteurs ont jusqu’à présent collaboré avec 220 artistes à l’occasion de plus de 20 événements suivis par plus de 115 millions de personnes dans plus de 150 pays.

Cette année, tout en continuant à appuyer les artistes avant-gardistes, la plateforme TrueMusic : Ballantine’s x Boiler Room va aussi aider les talents non conformistes à émerger et collaborer sur le plan local afin que les scènes musicales des pays concernés prospèrent à travers le monde. Ce projet vise à appuyer les communautés locales en prenant des mesures contre les défis identifiés afin de favoriser un changement positif et faire avancer la « True Music », et ce en apportant un soutien par le biais de plusieurs initiatives et programmes de financement.

« L’objectif principal de Ballantine’s est de rapprocher les gens et quoi de mieux que la musique pour le faire. Cette dernière dépasse toutes les frontières et elle est universellement compréhensible. C’est la langue que nous avons tous en commun et c’est pourquoi  nous sommes passionnés par la protection de la « vraie musique », ainsi que par sa promotion dans le monde entier », a affirmé Tom Elton, chef de la musique chez Ballantine’s.

Et d’ajouter : « Notre marque s’est donnée pour mission de jouer notre rôle dans l’appui des scènes musicales et il n’y a pas de meilleur partenaire que Boiler Room pour atteindre cette finalité. Depuis plus de quatre ans, on célèbre et on met en vedette des artistes des quatre coins du monde, il est maintenant temps d’aller plus loin et travailler avec ces communautés et leur apporter un soutien effectif quand il le faut ».

La tournée Ballantine’s True Music x Boiler Room fera escale cette année dans quatre pays, à savoir l’Espagne, La Pologne, l’Afrique du Sud et la Russie, où le coup d’envoi officiel de l’édition 2019 sera donné le 28 février à Moscou avec Natasha Abelle, fondatrice de l’emblématique institution artistique Arma 17, Sergey Golikov, l’homme derrière Rabitza, A-Fruit, celui qui a composé la bande originale de Gosha Rubchinskiy et Buttechno.

Les plans de « True Music » en Tunisie et son rôle dans la promotion de la scène locale

À quand une « Boiler Room » en Tunisie ?, c’est la question que se posent les fans du plus grand diffuseur mondial de musique underground qui rêvent de le voir se produire enfin dans notre pays. Et qui mieux que l’équipe Marketing de Ballantine’s en Tunisie, peut y répondre ?

« La marque s’est engagée depuis le lancement du projet « True Music » en Tunisie à soutenir la scène locale. En 2018, nous étions présents à l’événement Joseph Capriati organisé par Rotations Events et Sonja Moonear au Wax Bar. En compagnie de nos talents tunisiens et d’influenceurs, nous sommes également allés à Beirut en avril 2018 pour vivre l’expérience « Boiler Room », a- déclaré un membre de l’équipe à People’s Beats.« Pour cette année, l’accent sera particulièrement mis sur des live sessions lors desquelles on va inviter des talents émergents de la scène locale. On est en train de travailler sur d’autres projets qui seront dévoilés en temps et on espère bien que la « Boiler Room » en fera partie », a-t-il ajouté.

Derrière ce partenariat qui a été renouvelé pour trois années supplémentaires, se trouvent deux hommes qui ont joué un rôle primordial dans la concrétisation du projet  « Boiler room x BallantinesTrue Music ». Il s’agit de Tom Elton, chef de la musique chez Ballantine’s, et Steven Appleyard, directeur du développement chez Boiler Room.

À l’occasion du lancement officiel de la campagne « Boiler room x BallantinesTrue Music » pour l’année 2019, People’s Beats a eu le plaisir d’interviewer les deux éléments clés de succès de ce partenariat.

1/ True Music, qui est fruit de la collaboration entre votre enseigne et Boiler Room, a connu un énorme succès. Quels sont les objectifs derrière le lancement de ce projet ?

Tom : Nous avons lancé True Music en 2015 et à l’époque il ne s’agissait que de présenter une nouvelle musique et mettre en valeur des talents émergents. Depuis lors, nous avons visité la Russie, le Liban, l’Afrique du Sud et le Kenya, donnant à plus de 220 artistes de 150 pays une voix globale pour faire leurs preuves. Nous aurions pu continuer, mais nous avons voulu aller encore plus loin. Notre objectif n’est plus seulement de promouvoir les talents, il s’est développé pour progresser et faire avancer le monde des communautés « True Music » à avoir un impact durable et positif.

Steve : Il a été toujours important pour nous que « True Music » prenne une position significative sur la musique et valorise l’authenticité par-dessus-tout, mais nous avons voulu la rendre plus pratique en prenant des mesures concrètes, tout en mettant en valeur la bonne musique.

2/ Dans le cadre de votre tournée africaine, Boiler Room x Ballantine a fait escale dans cinq villes africaines, à savoir Cape Town, Douala, Nairobi, Johhanesburg et Pretoria, dans trois pays différents. Quelle est la spécificité de chaque ville choisie ?

Tom : À travers l’Afrique, les scènes musicales underground sont très riches. Il y a beaucoup de belles choses à découvrir dans les villes choisies : de la musique house et le GQOM à johhanesburg  à l’Afro RnB à Douala, en passant par la new wave de Nairobi. Nous voulons toujours soutenir les artistes qui sont vraiment frais et passionnants dans chacune de ces scènes et, ensemble, avec Boiler Room, nous avons organisé notre tournée « True Music Africa » qui relate les histoires originales de ces débrouillards et continuer à prendre de l’ampleur.

3/ Parallèlement à “True Music Africa”, 2018 a été marquée par le lancement de True Music: Hybrid Sounds, une autre expérience unique de Boiler Room & Ballantine’s. Comment avez-vous vécu l’expérience à Moscou, Beyrouth, São Paulo et Valence?       

Tom: Nous avions visité la Russie, le Brésil et l’Espagne à plusieurs reprises dans le cadre de la tournée mondiale de True Music et, chaque fois, nous avons trouvé quelque chose de différent. Les scènes dans chaque pays changent d’une ville à une autre, que ce soit la vie nocturne, la culture des fans ou même la manière dont les artistes réagissent durant nos événements. Beyrouth a abrité notre première « True Music » et c’était incroyable d’être en mesure de la programmer dans notre tournée. La ville est souvent considérée comme une destination musicale, mais ils sont en train de faire leur truc que nous avons hâte de découvrir.

Steve : Avec nos quatre principaux collaborateurs (Overmono, Dollkraut, rRoxymore, KiNK), qui ont travaillé ensemble avec les artistes acoustiques locaux sur la production de nouveau morceaux, le projet était vraiment unique. Le résultat de cette collaboration n’est pas seulement des shows monstrueux, mais aussi la production d’EPs.

4/ Doit-on s’attendre à une session “Boiler Room” en Tunisie en 2019 ?

Steve : Pour l’instant, aucune date n’est prévue en 2019. Mais surveillez cet espace pour le futur, car on ne sait jamais !

5/ Quelle idée avez-vous sur la scène tunisienne ?

Tom : La Tunisie possède une véritable communauté de musique underground dynamique et énergique et ce serait une belle opportunité pour nous de l’explorer davantage.

Steve : Ce n’est pas un pays que nous l’avions déjà visité, mais nous savons que la Tunisie possède une scène underground florissante allant de la musique électronique au Rap et Hip-hop. Ce serait vraiment cool d’en savoir plus sur la scène locale et mettre en valeur ses artistes.

6/ Si vous nous parlez des projets de Boiler Room & Ballantine’s pour cette année ?

Tom : Nous allons faire passer notre partenariat de haut niveau au palier suivant ; non seulement mettre en valeur les meilleurs des artistes émergents « True Music » à travers le monde, mais explorer leurs scènes et s’engager en faveur de ceux qui comptent le plus, soutenir ceux qui constituent la communauté. Nous irons en Russie, en Pologne, en Espagne et en Afrique du Sud afin d’identifier les principaux défis auxquels sont confrontés les communautés locales. Le coup d’envoi de notre tournée de 2019 sera donné à Moscou la semaine prochaine donc ne manquez pas d’être au rendez-vous !

Steve : Au-delà des événements incroyables qu’on est en train de travailler dessus avec les artistes, nous nous concentrons sur ce que nous redonnons aux communautés : d’une nouvelle musique, à un lieu où partager ses idées avec le forum « True Music », en passant par soutenir des projets musicaux à travers le monde qui auront besoin d’appui qu’on pourra offrir. Notre projet actuel est axé sur la collaboration avec des communautés afin de leur offrir un soutien financier aux projets qu’ils considèrent comme primordiaux : Du lieu, le studio ou la sortie de la musique, ou bien leur offrir des conseils.